Exercices corrigés sur les lois d’électricité et des dipôles élémentaires

Les impédances complexes : En électricité, on peut caractériser le comportement d’un dipôle passif linéaire en régime sinusoïdal avec un nombre complexe que l’on appelle l’impédance complexe :

La notion d’impédance

La loi d’Ohm généralisée aux circuits en courant alternatif

L’impédance électrique mesure l’opposition d’un circuit électrique au passage d’un courant alternatif sinusoïdal.

La définition d’impédance est une généralisation de la loi d’Ohm dans l’étude des circuits en courant alternatif.

En effet, dans un signal alternatif sinusoïdal, on constate que d’autres éléments, qui ne sont pas des résistances, répondent aussi à cette loi. Puisque ce ne sont pas des résistances, on ne peut pas utiliser la lettre R, ni les appeler « résistances ».

On donne alors l’égalité complexe suivante :

Module et argument de l’impédance

Impédance, résistance et réactance      :

R est la partie réelle dite résistive et X est la partie imaginaire dite réactive ou réactance.

L’impédance peut également se noter sous forme exponentielle; en effet :

Une impédance dont la partie imaginaire est positive sera qualifiée d‘impédance inductive.

Si la partie imaginaire est négative, on parle alors d’impédance capacitive.

Exercices corrigés : 

TD_Dipoles
TD_Dipoles_Correction